La tribulation d’Adil

Amolli par la faim, Adil scrutait un graffiti imposant aux coloris contrastants. Il n’aimait pas ça. La nuit, il dormait sur un tapis moisi qui cachait un sol sali, un drap fin sur son corps.[…]

Lire la suite →

Le dernier tango

Ce n’est qu’une marche, certains diront. D’aucuns préciseront, des pas glissés en cadence, avec élégance et prestance, une progression ponctuée de permutations de pieds, de tours et de figures, le tout avec allure. En vérité,[…]

Lire la suite →

L’âpre relâche

Je flotte. L’air s’infiltre par le nez et par la bouche entrouverte, cet air tiède apaisant des fins de journées étouffantes. L’évasion débute. La nuque se relâche, le dos se cambre, je me transforme en[…]

Lire la suite →

A l’ombre de Maurice

Une liste de voyages… Maurice rappelle les îles paradisiaques avec ses plages bordées de cocotiers, filaos, pinèdes, sa lumière éblouissante déversée par le soleil de l’océan Indien, ses récifs coralliens, ses lagunes, sa mer émeraude[…]

Lire la suite →

Vestiges d’une vulve

Sans quitter des yeux le champ de désolation, Inès pose les mains sur le rebord de la table d’examen comme pour contenir la colère qui gronde en elle. Inès hésite. Elle respire profondément sans réussir[…]

Lire la suite →

Trois braqueurs amateurs

Dans l’obscurité, trois hommes quittèrent les bas-fonds de la ville de Maputo d’un pas rapide et résolu comme pour en échapper à tout jamais. Ils s’éloignaient du quartier de Polana Caniço, un grouillant agglomérat de[…]

Lire la suite →

Ce sera Meuri-ive

Exaspérée, Miss Dewitt m’offrit un chewing-gum afin de m’aider à prononcer « train » comme il se doit sur la côte est des États-Unis. Je n’en revenais pas, ma professeure d’anglais m’enjoignait de m’exprimer tout[…]

Lire la suite →

Saudade

Chroniques d’un médecin pendant la guerre angolaise // Qu’est-ce qu’on ressent la première fois qu’on part en mission humanitaire ? La première fois qu’on part vivre et travailler dans un pays inconnu et déchiré par une[…]

Lire la suite →