Vestiges d’une vulve

Sans quitter des yeux le champ de désolation, Inès pose les mains sur le rebord de la table d’examen comme pour contenir la colère qui gronde en elle. Inès hésite. Elle respire profondément sans réussir à se calmer. Une chaleur aussi sèche et étouffante que le désert environnant s’engouffre par les interstices des parois en bois de la clinique. …

Cette nouvelle est désormais publiée dans le Recueil de nouvelles:  « 6000 signes espaces compris »

E-book: https://www.amazon.fr/6000-signes-espaces-compris-N%C2%B01-ebook/dp/B0824BNZMM/

Livre broché: https://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B081WRDXP9/

 

1 commentaire pour “Vestiges d’une vulve”

  1. Salut Eve,
    C’est à nouveau émue que j’ai relu ton texte au sujet de l’excision. Ce n’était pas faute d’avoir lu et d’avoir vu des documentaires, mais en général, il reste toujours une pudeur, on préfère taire l’insoutenable. Ici, les mots sont choisis avec soins pour y transmettre la violence des mutilations infligées et l’humanité des soignants souvent impuissants. Merci pour la description de cette atroce réalité. J’ai à nouveau serré les jambes…
    A bientôt, Telle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *